Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Blog Catholique
  • Blog Catholique
  • : Bienvenue a vous sur ce blog dédié la foi Catholique, dans le respect des traditions de l'Eglise et de sa Sainte doctrine
  • Contact

22360192 m
-Mass Location + Centres de Messes : ICI

  -Prières quotidienne du Chrétien:  ICI 

-Lire la Bible: 
Ancien testament ICI
Nouveau testament
: ICI 

-Catéchismes de l'Eglise Catholique: ICI
29 octobre 2009 4 29 /10 /octobre /2009 16:05
Photo diocèse de TulleLouis Jousseaume. : Photo diocèse de Tulle
 
[:Pixel1x1:]

Originaire de La Merlatière, le curé a été victime d'une agression mortelle. L'émotion est vive à Égletons, où il exerçait depuis 1981.

« C'est une nouvelle qui nous bouleverse tous », confie le père Nicols Risso, du diocèse de Tulle, en Corrèze. À Égletons, la disparition brutale de Louis Jousseaume a suscité une vive émotion. Originaire de Vendée, le prêtre y exerçait depuis 1981, au service de 26 communes.

Lundi soir, son corps sans vie a été retrouvé par les gendarmes, sur le carrelage de la cuisine, dans son presbytère. C'est un appel anonyme qui a alerté les enquêteurs. Ces derniers ont interpellé, en fin de soirée, un marginal de 40 ans, un ancien SDF qui habitait depuis peu les HLM de la commune.

« Crise de folie »

Selon plusieurs témoins, il courait dans les rues du centre en criant « J'ai tué le diable ! »

« Le résultat d'une crise de folie », souffle Michel Paillassou, le maire de cette commune de 5 000 habitants. « Il est mort à cause de ce qu'il était », résume le père Risso.

« Il avait l'habitude d'ouvrir sa table aux gens de passage, poursuit le maire, en évoquant celui qui a baptisé et marié ses enfants. C'était une personne accueillante, toujours disponible pour ceux qui souffraient. »

À Égletons, la population est « effondrée » et « blessée ». Un choc à la hauteur de la place occupée par Louis Jousseaume dans la vie de la commune. En Corrèze, on se souvient de ses imitations de Jean Ferrat, des bals animés à la cithare. « Il ne ratait aucun événement. On le voyait à toutes les manifestations, que ce soit une fête ou l'assemblée générale d'un club sportif. »

À La Merlatière, en Vendée, une commune où demeurent sa soeur et son frère, on s'associe à « la douleur » de ses proches. Dans cette famille bien connue de 5 enfants, Louis Jousseaume y avait conservé ses habitudes. « Il revenait à chaque fête familiale, témoigne son cousin. Il y a 15 jours, on est tous montés en Corrèze pour fêter ses 70 ans. »

Louis Jousseaume avait été ordonné à Luçon le 29 juin 1963. Après avoir enseigné au séminaire de Chavagnes, il avait été nommé vicaire à Ussel, puis à Brive. Aumônier dans un lycée et au sein de Chrétiens dans le monde rural, il avait rejoint Égletons en 1981. Son frère cadet, Michel, avait suivi son chemin et exerce toujours en Corrèze.

« Cette disparition nous choque, explique le père Nicolas Risso. C'est celle du serviteur bon et fidèle, un homme chaleureux, d'ouverture et de contact qui avait placé toute sa vie sous le signe de l'Évangile. » Une autopsie doit être pratiquée à l'institut médico-légal de Limoges. La date des obsèques sera communiquée ultérieurement.


Jean-Marcel BOUDARD.

Source de l'article  ici

requiem in pace

Partager cet article

Repost 0
Published by Tonino - dans Divers
commenter cet article

commentaires