Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

  • : Blog Catholique
  • Blog Catholique
  • : Bienvenue a vous sur ce blog dédié la foi Catholique, dans le respect des traditions de l'Eglise et de sa Sainte doctrine
  • Contact

22360192 m
-Mass Location + Centres de Messes : ICI

  -Prières quotidienne du Chrétien:  ICI 

-Lire la Bible: 
Ancien testament ICI
Nouveau testament
: ICI 

-Catéchismes de l'Eglise Catholique: ICI
21 mars 2010 7 21 /03 /mars /2010 17:13

Bruno Schaeffer Sainte Face

Nous avons appris que l’abbé Bruno Schaeffer, ordonné validement par Mgr Ngo Dinh Thuc, et officiant à l’église Saint Nicolas du Chardonnet (il est non una cum), est gravement malade.

Nous invitons les milliers de fidèles et de clercs qui nous lisent à entreprendre une neuvaine de prières pour obtenir la guérison de l’abbé Bruno Schaeffer, et la poursuite sereine de son apostolat auprès des âmes.

Cette neuvaine commencera le mardi 23 mars 2010, vigile de la fête du saint Archange Gabriel (signifie Force de Dieu) et s’achèvera le mercredi saint 31 mars 2010, vigile de la fête du Sacerdoce catholique sacrificiel selon l’Ordre de Melchisédech, Sacerdoce de la Nouvelle et éternelle Alliance.

Nous remarquons, pour notre part sans étonnement, que l’abbé de Cacqueray (supérieur du District de France de la FSSPX, aux ordres des abbés Celier et Lorans) s’est à ce jour abstenu de toute démarche spirituelle semblable, à propos de son confrère l’abbé Bruno Schaeffer, actuellement très malade.

Continuons le bon combat

La Rédaction de Virgo-Maria

© 2010 virgo-maria.org


TEXTE DE LA NEUVAINE TELECHARGEABLE DEPUIS :

http://www.virgo-maria.org/Documents/2010_Neuvaine-guerison-abbe-Bruno-Schaeffer.pdf

Prière pour demander la guérison de l’abbé Bruno Schaeffer,

à réciter une fois par jour du mardi 23 mars 2010 au mercredi saint 31 mars 2010

Bruno Schaeffer Sainte Face Bruno Schaeffer

ORAISON DE LA FÊTE DU SAINT SUAIRE

Dieu tout-puissant et éternel, en mémoire de la Passion de votre Fils unique, vous avez laissé sur la terre son Saint Suaire, marqué de son empreinte : accordez-nous, nous vous en prions, de mériter, par la vertu de ce même Saint Suaire, de vous contempler Face à face dans le Ciel. Par le même Jésus-Christ Notre-Seigneur. Ainsi soit-il.

Demande de la grâce de la guérison

Dieu tout-puissant, nous vous demandons, par les mérites de la Passion de Notre Seigneur Jésus-Christ, dont l’empreinte marque le Saint Suaire de Turin, et par l’intercession de la Très Sainte Vierge Marie, par le Fiat de laquelle a été réalisée l’Incarnation de Votre Verbe éternel, d’accorder la grâce miséricordieuse de la guérison de votre serviteur, l’abbé Bruno Schaeffer, marqué du caractère du Sacerdoce sacrificiel de Votre Fils unique, selon l’Ordre de Melchisedech.

SAINT SUAIRE

IMPRIMEZ, PHOTOCOPIEZ ET DIFFUSEZ

Repost 0
Published by Tonino - dans Prières
commenter cet article
21 mars 2010 7 21 /03 /mars /2010 15:08

 

Prière à Notre Seigneur JÉSUS-CHRIST vrai Roi de France,

pour le retour de son Lieutenant le Roi très chrétien

et le retour de la France à sa vocation d’origine.

Seigneur Jésus-Christ, Vrai Roi de France ; Souvenez-Vous de votre peuple de prédilection ; Souvenez-Vous de la Mission que Vous lui avez confiée dans le monde ; Souvenez-Vous de l’Alliance que Vous avez scellée avec Clovis au Baptistère de Reims et confirmée par Saint Rémi et Sainte Jeanne d’Arc, puis renouvelée à chacun des Sacres de ses Rois très Chrétiens. Cette Alliance a été brisée, la France officielle a renié ses engagements envers Vous depuis qu’elle a assassiné son roi. Faites lui la grâce, Seigneur Jésus, de réparer ses erreurs et ses fautes, afin qu’elle revienne au plus tôt à sa vocation première qui est la défense de l’Église Romaine qui est Votre seule Église. Vos desseins sont impénétrables, mais nous croyons que la prière des hommes est puissante sur Votre Cœur. Soumis à Votre Sagesse et confiants en Votre Bonté, nous osons Vous supplier que la France revienne à ses origines par l’Alliance de l’Autel et du Trône restauré.

Seigneur Dieu, comme au temps de Jeanne d’Arc, Rendez à la France son Roi très Chrétien, afin que, recevant à Reims son digne sacre, il soit en toute vérité Votre Lieutenant temporel, le ministre de Vos saintes Volontés pour le bien de l’Église, de la Patrie et de l’humanité.

Nous Vous demandons cette grâce au nom de Votre Sacré-Cœur qui aime toujours les Francs, au nom de Votre Très Sainte Mère, notre Reine bien-aimée, au nom de Saint Michel, l’Ange Gardien de la France, de Sainte Jeanne d’Arc, la grande martyre de Votre Royauté en France, au nom de nos Saints protecteurs et de tous les Saints de la Maison Royale de France.

Seigneur Jésus-Christ, Donnez nous un Roi.
Ainsi soit-il.

Prière après la Messe, tous les dimanches et jours de fêtes, pour demander à Notre Seigneur Jésus-Christ, Roi de France, le retour de Son Lieutenant, le roi très chrétien, et ainsi le retour de la France à sa vocation d’origine
- Télécharger en PDF

Source: le site de l'abbé Marchiset
Repost 0
Published by Tonino - dans Prières
commenter cet article
21 février 2010 7 21 /02 /février /2010 15:53
mi431x.jpg

Notre-Dame de la délivrance, priez pour elle

Saint Joseph, père Vierge de l'Enfant-Jésus, priez pour elle.

S. Baudille, priez pour elle
Ste. Rita de Cascia, priez pour elle
S. Vital, priez pour elle
S. Ours, priez pour elle
S. Udaut, priez pour elle
S. Hyacinthe de Polonge, priez pour elle.
S. Alexandre, priez pour elle
S. Antoine de Padoue, priez pour elle
Ste, Apronie, priez pour elle
Ste Aubierge, abesse, priez pour elle
Ste Balsamie, priez pour elle
S. Benoit le More, priez pour elle
Ste, Camelle, priez pour elle
S. Chrétien, prêtre, priez pour elle
S. Dominique de Silos, priez pour elle
Ste Eulalie, priez pour elle
S. Gérard, priez pour elle
Ste Hildegonde, priez pour elle
Ste Jeanne de Chantal, priez pour elle
Ste Julienne, priez pour elle
S. Léon de Bayonne, archevêque, priez pour elle
S. Léonard , solitaire priez pour elle
S. Lézin, évêque d'Angers, priez pour elle
Ste Lutgarde, priez pour elle
Ste Marguerite, priez pour elle
Ste Marie d'Oignies, priez pour elle
S. Marien ( Berry) priez pour elle
Bx. Nicolas Factor, priez pour elle
S. Norbert, priez pour elle
Ste Nothburge, priez pour elle
Ste Rose de Lima, priez pour elle
S. Uldalric, priez pour elle.

Coeur Sacré de Jésus, j'ai confiance en Vous ( trois fois)


Les noms des saints patrons pour ls femmes enceintes ont été tirés du livre : Les saints Patrons des corporations et protecteurs spécialement invoqués dans les maladies & dans les circonstances critiques de la vie., par Louis Du Broc de Segange Tome Deuxième 1887

Merci a Gabrielle du forum Te Deum
Repost 0
Published by Tonino - dans Prières
commenter cet article
2 janvier 2010 6 02 /01 /janvier /2010 12:13
jesus_christbook.jpg

POUR OBTENIR UNE BONNE MORT




-Prosterné devant vous, je viens vous demander, mon Dieu, la grâce d'une bonne mort. Je reconnais n'avoir pas été fidèle en toute choses et de vous avoir souvent offensé, mais je vous en demande sincèrement pardon, car je vous aime de toute l'étendue de mon âme et de toutes les affections de mon coeur.

Pardonnez-moi Seigneur, et ayez pour agréable le peu de bien que vous m'avez aidé à faire. Je me repens de mes fautes, et je les déteste par le seul motif de votre infinie bonté. Je pardonne de tout mon coeur à ceux qui ont pu m'offenser.

Je crois, mon Dieu, tout ce que vous avez révélé à votre Église. J'espère en vous, et je crois en vos promesses et sur vos mérites infinis. Je vous remercie de toutes les grâces que vous m'avez faites en cette vie, et surtout de ce que vous me donnez le moyen de me préparer à la mort.

Vierge Sainte, Mère de Dieu et des hommes, Anges du ciel, fidèle gardien de mon âme, Saints protecteurs qui avez si souvent présenté, en mon nom, mes prières à Notre Seigneur Jésus-Christ, ne m'abandonnez pas à l'heure de ma mort. Ainsi soit-il.



(Après avoir dit dix Ave maria, adressez cette prière à la Sainte Vierge Marie) :

« O Reine du Ciel, recevez, je vous prie, cette couronne du rosaire, et réservez-moi une sainte et bonne mort, afin que, sortant de ce malheureux monde, je puisse jouir de la vision bienheureuse de votre Fils, avec vous et la compagnie de tous les saints et bienheureux. Ainsi soit-il ».




387519051.jpg


TRIPLE OFFRANDE A LA TRÈS-SAINTE TRINITÉ
POUR OBTENIR UNE BONNE MORT   


Nous offrons à la Très-Sainte Trinité les mérites de Jésus-Christ, en actions de grâces de la sueur du Précieux Sang qu'elle répandit pour nous au jardin des Olives; et par ces mêmes mérites nous supplions sa divine Majesté de nous pardonner nos péchés. Réciter un Pater Noster, un Ave Maria, et un Gloria Patri. 
Nous offrons à la Très-Sainte Trinité les mérites de Jésus-Christ, en actions de grâces de la précieuse mort qu'il endura pour nous sur la croix; et par ces mêmes mérites nous supplions sa divine Majesté de nous remettre les peines dues à nos péchés
.

Réciter un Pater Noster, un Ave Maria, et un Gloria Patri. 

Nous offrons à la Très-Sainte Trinité les mérites de Jésus-Christ, en actions de grâces de l'ineffable charité par laquelle il descendit du ciel en terre, pour prendre notre chair, souffrir et mourir pour nous en croix; et par ces mêmes mérites nous supplions sa divine Majesté de conduire nos âmes, après notre mort, à la céleste gloire.

Réciter un Pater Noster, un Ave Maria, et un Gloria Patri. 

Ô Jésus, adorant votre dernier soupir, je vous prie de recevoir le mien. Ignorant actuellement si j'aurai le libre usage de mon intelligence quand je quitterai ce monde, je vous offre dès maintenant mon agonie et toutes les douleurs de mon trépas.
Vous êtes mon Père et mon Sauveur : je remets mon âme entre vos mains.
Je désire que mon dernier moment soit uni à celui de votre mort, et que le dernier battement de mon coeur soit un acte de pur amour pour vous.
Ainsi soit-il. 




carte-de-priere-vierge-miraculeuse_660_1.jpg


PRIÈRES POUR ÊTRE PRÉSERVÉ D'UNE MORT SUBITE 

-Sainte Vierge, obtenez-moi, par votre Perpétuel Secours, de conserver ma présence d'esprit jusqu'à mes derniers moments pour souffrir avec mérite en union des douleurs de Jésus-Christ, si telle est sa volonté. 
Obtenez-moi la grâce de me préparer dès maintenant à une bonne mort, car je ne connais ni jour ni l'heure où Dieu décidera de me rappeler à Lui.
Je suis pécheur et je ne suis pas digne de comparaître dans cet état devant votre Fils; aussi, je vous demande de me protéger d'une mort subite qui me jetterait sans préparation aux pieds du Souverain Juge. 
Donnez-moi le temps de me préparer à fortifier mon âme, et d'expier tous mes péchés.
Aidez-moi à croître chaque jour dans l'amour de Notre Seigneur Jésus-Christ, et intercédez pour moi afin qu'après un entier sacrifice de ma vie, je meure en prononçant avec confiance les saints Noms de « Jésus, Marie, Joseph. » 
Et, quand je ne serai plus de ce monde, Ô ma Mère, daignez inspirer à beaucoup d'âmes la pensée charitable de prier pour moi, afin que j'aille bientôt au Paradis chanter vos miséricordes et contempler Jésus, et prier dans l'éternité de sa gloire, jusqu'à la fin des temps. 
O Sainte Vierge, ma Mère du Ciel, obtenez-moi enfin la grâce de vous faire cette prière chaque jour de ma vie.

-O Mère du Perpétuel Secours, Refuge des pécheurs, Espérance des agonisants, daignez m'assister tout le long de ma vie, et surtout à l'heure de ma mort. Procurez à mon âme, quand elle devra quitter son corps, une contrition parfaite, un désir sincère de glorifier le Seigneur et de mourir comme une victime de son amour par son adorable volonté.
Ainsi soit-il.

-Jésus, Marie, Joseph, je vous donne mon coeur, mon esprit et ma vie.
Jésus, Marie, Joseph, assistez-moi dans ma dernière agonie.
Jésus, Marie, Joseph, faites que je meure paisiblement en votre sainte compagnie.




medaille-sacre-coeur-de-jesus---priere_296_1.jpg


ACTE D'ACCEPTATION DE LA MORT

  -Ô Dieu, qui par amour m'avez donné la vie, gardez mon âme pure afin de vous louer un jour au ciel. Par acte d'amour sincère pour vous, je prends la résolution d'accepter de vos mains, avec sérénité et résignation, le genre de mort qu'il vous plaira de m'envoyer.
J'en accepte les angoisses, les peines, les tourments, et vous offre mes souffrances pour la conversion des pécheurs.
Ainsi soit-il.


-Faites, Seigneur Jésus, que nous persévérions dans l'imitation des exemples de votre Sainte Famille, afin qu'à l'heure de notre mort, la glorieuse Vierge, votre Mère, vienne à notre rencontre avec le bienheureux Joseph et que nous soyons trouvés dignes d'être reçus par vous dans les tabernacles éternels.
Vous qui vivez et régnez dans les siècles des siècles.
Ainsi soit-il.


Merci a Monique du forum Te Deum
Repost 0
Published by Tonino - dans Prières
commenter cet article
18 décembre 2009 5 18 /12 /décembre /2009 12:22


maria_semplice.jpg

O Immaculée, reine du ciel et de la terre, refuge des pécheurs et notre mère tout amour, à qui Dieu voulut confier tout l’ordre de la miséricorde, moi N N , indigne pécheur, je me prosterne à vos pieds et vous implore humblement :

daignez me prendre tout entier et totalement comme votre chose et votre propriété, et faire tout ce que vous voulez de moi, de toutes les facultés de mon âme et de mon corps, de toute ma vie, de ma mort et de mon éternité.

Si tel est votre bon plaisir, disposez de moi tout entier et totalement dans cette œuvre où doit s’accomplir ce qui a été dit de vous : « Celle-ci t’écrasera la tête » et « Vous seule avez détruit toutes les hérésies dans le monde entier », de telle sorte que je sois dans votre main immaculée et toute miséricordieuse un instrument qui puisse vous servir à éveiller en tant d’âmes égarées et tièdes la joie de vous connaître, à augmenter sans limite votre gloire et ainsi à étendre le plus possible le règne d’infinie douceur du Très Saint Cœur de Jésus.

En effet, là où vous entrez, vous obtenez la grâce de la conversion et de la sanctification, puisque c’est par vos mains que du Cœur Sacré de Jésus toutes les grâces parviennent jusqu’à nous.

            Accordez-moi de vous louer, Vierge Sainte.

            Donnez-moi la force contre vos ennemis.

 

du père Kolbe (16 octobre 1917)


Repost 0
Published by Tonino - dans Prières
commenter cet article
22 novembre 2009 7 22 /11 /novembre /2009 15:14
        

 Seigneur Jésus, je suis un pauvre pécheur. Tous les matins, c’est avec beaucoup de vérité que l’Église met sur mes lèvres cette parole : « Mon Dieu, je vous offre cette hostie pour mes offenses et mes négligences innombrables ».
Combien elle a raison !
Si je n’étais qu’une simple créature, je ne serais pas grand chose, je serais devant vous l’équivalent d’un zéro, le néant en face de l’Être, celui qui n’est pas en face de Celui qui est, le zéro en face de l’infini...
          Du moins, je ne serais pas votre ennemi.
          Mais, là ne s’arrête pas ma pauvreté ; à cette pauvreté immense, mais indépendante de ma volonté, j’ai ajouté moi-même la malice, et une misère incroyable, une déchéance qu’aucun mot ne peut traduire.
          Car je suis un pécheur. Ce mot de « pécheur », Seigneur, a fait trembler d’eux la première fois que
vos anges le sont devenus... Et faut-il que le péché soit votre ennemi, Seigneur mon Dieu, pour avoir
provoqué de votre main qui avait créé par amour, cette terrible réplique qu’est l’enfer éternel !
          Par le péché, je me suis abaissé au-dessous du zéro, je me suis rangé dans le négatif, et je suis devenu votre adversaire et votre bourreau, moi que vous aviez créé parce que vous m’aimiez.
          Et c’est l’abîme de cette déchéance, Seigneur Jésus, que vous êtes venu rejoindre par le mystère de votre sainte Incarnation... C’est cette misère que vous êtes venu guérir par le mystère de votre Rédemption... C’est cette malice que vous êtes venu me pardonner du haut de votre sainte croix.
          Quand je m’arrête à cette pensée, ô mon Jésus, la dimension de votre amour miséricordieux m’écrase et me confond, en même temps qu’elle m’exalte pour me précipiter à vos genoux.
          Si je n’étais que le néant de la créature, je ne mériterais pas que vous vous intéressiez à moi,... mais je ne mériterais pas non plus, du moins, que votre justice me punisse.
          Mais je suis pécheur ! Par mon péché, je vous ai fait la plus insolente injure qu’on puisse vous faire, celle de remplacer votre volonté par la mienne, votre honneur par mon orgueil... votre majesté par mon néant... votre sagesse par ma stupide raison... et votre amour par mon ingratitude.
 Je mérite votre colère et l’enfer éternel, que vous avez créé pour punir les pécheurs.
          Et si encore je ne vous avais offensé qu’une fois, et que je me sois converti ensuite !... Mais hélas !
pour mon grand malheur !
          Ce que les anges ont fait une seule fois,... ce que tant de saintes âmes ont fait une fois et arrosé
ensuite de leurs larmes,... moi je l’ai fait un nombre incalculable de fois, et je n’ai ensuite jamais pleuré comme il faudrait mes égarements.
          L’œuvre de vos mains a été profanée par les miennes, et l’image de votre esprit a été en moi violée par ma volonté rebelle.
Mon péché est grand comme l’océan, il a pris une dimension éternelle, en touchant
sacrilègement aux lois que votre sagesse éternelle avait posées et pensées éternellement.
          De plus, Seigneur, je n’ai pas su pleurer mes péchés...
 Je suis semblable un enfant étourdi qui a multiplié les bêtises, et qui continue à rire comme si rien ne s’était passé ! et c’est ce qui me rend encore plus indigne de votre pardon.
          Je devrais être l’enfant prodigue confus et accablé par la honte, s’acheminant, confiant, maisdouloureux, vers la maison de son père.
          Je sais qu’il ne peut pas être question de mettre une limite quelconque à votre amour pour moi, ni
à votre pardon. Je sais que, même en étant tout à la fois. Judas, Caïphe, Hérode, Pilate, Pierre, Marie- Madeleine et le larron, et en accumulant dans ma vie tous les crimes de la terre et de l’histoire,... je ne pourrais mettre en échec la puissance purificatrice de votre Passion.
          Mais je sais aussi que le mauvais larron s’est distingué de l’autre parce qu’il n’a pas eu l’humilité de se reconnaître pécheur,... et que le ciel lui est passé à côté, non par le défaut de votre Rédemption, mais par le défaut de son repentir.
          Jésus, envahissez mon cœur d’une douleur réelle... et faites-moi pleurer sur mes péchés des larmes
inconsolables et intarissables jusqu’à la fin de mes jours.
         Enfin, ô mon Seigneur Jésus, j’ai encore une autre grâce à vous demander... Je m’arrête quelques secondes devant votre croix, afin de donner plus de force à ma prière...
         Vous connaissez, vous, les racines de mon péché. Allez à ces racines, je vous en supplie, et opérez, comme vous savez et pouvez le faire, le défrichement nécessaire. Je ne me sauverai que si vous faites en moi des miracles ; mais vous pouvez les faire,... vous en avez fait tant d’autres.
         Ces miracles que je vous demande, c’est de changer mon cœur, d’y éteindre le feu des passions, d’y arracher les mauvaises habitudes, d’y cautériser toutes les sources de venin,... d’y opérer une transfusion complète et d’y remplacer par quelque chose de vous-même toutes les molécules viciées,... afin que le nouvel être qui surgira de cette miraculeuse intervention de votre grâce n’aime plus que vous, et tout ce que vous aimez vous-même.
         J’implore cette faveur, Seigneur Jésus, à genoux au pied de votre croix, où vous avez donné pour moi la preuve d’un amour qui ne peut ni se dire, ni se comprendre.
         Et je supplie votre très sainte Mère, que vous m’avez donnée au pied de cette même croix, en nous arrosant tous deux de votre sang rédempteur,... cette Mère dont la tendresse et la délicatesse me sont au cœur plus consolantes que toutes les douceurs de la terre, je la supplie de m’obtenir de vous l’application surabondante de vos mérites, et la réconciliation totale dans votre amour miséricordieux.
        
Amen.

Repost 0
Published by Tonino - dans Prières
commenter cet article
23 octobre 2009 5 23 /10 /octobre /2009 15:16

 

 






DEVANT UN CRUCIFIX

Prière à réciter en temps de calamités



Croix placée sur la poitrine de la Sainte Vierge pendant l’Apparition.

Père Éternel, voici Votre Fils, JÉSUS-CHRIST, mis en croix pour nous !

En Son Nom et par Ses mérites, ayez pitié de nous, pauvres pêcheurs, parce que repentants, nous recourons à Votre infinie miséricorde.


Laissez-Vous toucher, ayez pitié de nous qui sommes Votre héritage.


Ne violez pas, Seigneur, le pacte que Vous avez fait d’exaucer la prière que Vous font Vos enfants.


Il est vrai que par nos grandes iniquités nous avons irrité Votre Justice, mais Vous, mon Dieu, qui êtes bon par nature, faites resplendir la grandeur de Votre infinie miséricorde. Seigneur, si Vous voulez faire attention à nos iniquités, qui pourra subsister en


Votre présence ? Seigneur, nous confessons que nous sommes très coupables et que ce sont nos péchés qui ont attirés ces fléaux sur nous.


Mais Vous, Seigneur, qui avez bien voulu que tous les jours nous Vous appelions NOTRE PÈRE, regardez à présent la grande affliction de Vos enfants, et épargnez de si grands fléaux.


Oh ! faites grâce ; ô mon Dieu, par les mérites de JÉSUS-CHRIST, faites grâce par l’amour que Vous avez pour Vous-même ; par l’amour de la VIERGE MARIE, « notre Maman », pardonnez-nous !


Souvenez-vous, ô Seigneur, que nous sommes appelés Votre peuple, ayez pitié de la folie humaine.

Envoyez un rayon de Votre divine lumière qui dissipe les ténèbres de notre intelligence et que notre âme amendée change ses voies et ne sature plus d’amertume le Cœur de son Dieu !


Seigneur, la main seule de Votre infinie miséricorde peut nous sauver de tant de fléaux. Seigneur, nous sommes enivrés d’afflictions intérieures et extérieures, ayez pitié de nous ! Détournez, ô Seigneur, Votre face de nos péchés et regardez JÉSUS-CHRIST qui Vous a donné satisfaction en souffrant et en mourant pour nous, Il est Votre Fils !

Et ainsi nous célébrons Votre infinie miséricorde.


Vite, exaucez-nous, Seigneur, autrement notre courage sera bien amoindri, car nous sommes tombés dans un état si misérable ! Vite, Seigneur, faites sentir Votre miséricorde, car nous n’espérons plus qu’en Vous seul, qui êtes Notre Père, Notre Créateur, et qui devez conserver et sauver ceux qui sont Vôtres pour toujours.


(Sœur Marie de la Croix, née Mélanie Calvat, Bergère de la Salette)



 

Télécharger la prière en PDF

 

Télécharger Les Litanies de Notre-Dame de La Salette en PDF

 

 


 


Repost 0
Published by Tonino - dans Prières
commenter cet article
17 octobre 2009 6 17 /10 /octobre /2009 23:29







Prière en l'honneur de Sainte Thérèse de l'Enfant-Jésus et pour solliciter des grâces par son intercession.


O notre Père des Cieux qui, par Sainte Thérèse de l'Enfant-Jésus, voulez
rappeler au monde l'Amour miséricordieux qui remplit votre Coeur et la
confiance filiale qu'on doit avoir en vous, nous vous remercions
humblement d'avoir comblé de tant de gloire Celle qui fut toujours
votre enfant si fidèle, et de lui donner une puissance merveilleuse
pour vous attirer chaque jour un très grand nombre d'âmes qui vous
loueront éternellement.

Sainte « petite Thérèse », souvenez-vous
de votre promesse de faire du bien sur la terre, répandez avec
abondance votre pluie de roses sur ceux qui vous invoquent, et
obtenez-nous de Dieu les grâces que nous attendons de sa bonté infinie.

O Dieu qui avez embrasé de votre Esprit d'Amour l'âme de Sainte Thérèse
de l'Enfant-Jésus, accordez-nous de vous aimer, nous aussi, et de vous
faire beaucoup aimer.


Acte d'offrande à l'Amour Miséricordieux

O mon Dieu ! Trinité Bienheureuse, je désire vous Aimer et vous faire
Aimer, travailler à la glorification de la Sainte Église en sauvant les
âmes qui sont sur la terre et délivrant celles qui souffrent dans le
purgatoire. Je désire accomplir parfaitement votre volonté arriver au
degré de gloire que vous m'avez préparé dans votre royaume, en un mot
je désire être Sainte, mais je sens mon impuissance et je vous demande
ô mon Dieu ! d'être vous-même ma Sainteté. Puisque vous m'avez aimée,
jusqu'à me donner votre Fils unique pour être mon Sauveur et mon Époux,
les trésors infinis de ses mérites sont à moi, je vous les offre avec
bonheur, vous suppliant de ne me regarder qu'à travers la Face de Jésus
et dans son Coeur brûlant d'Amour.

Je vous offre encore tous les
mérites des Saints (qui sont au Ciel et sur la terre) leurs actes
d'Amour et ceux des Saints Anges; enfin je vous offre, ô Bienheureuse
Trinité ! L'Amour et les mérites de la Sainte Vierge, ma Mère chérie,
c'est à elle que j'abandonne mon offrande la priant de vous la
présenter. Son Divin Fils, mon époux Bien-aimé, aux jours de sa vie
mortelle nous a dit :"Tout ce que vous demanderez à mon Père en mon nom
il vous le donnera!" Je suis donc certaine que vous exaucerez mes
désirs; je le sais ô mon Dieu! plus vous voulez donner, plus vous
faites désirer. Je sens en mon coeur des désirs immenses et c'est avec
confiance que je vous demande de venir prendre possession de mon âme.
Ah! je ne puis recevoir la sainte Communion aussi souvent que je le
désire, mais, Seigneur, n'êtes-vous pas Tout-puissant ?... Restez en
moi, comme au tabernacle, ne vous éloignez jamais de votre petite
hostie...

Je voudrais vous consoler de l'ingratitude des
méchants et je vous supplie de m'ôter la liberté de vous déplaire, si
par faiblesse, je tombe quelquefois, qu'aussitôt votre Divin Regard
purifie mon âme consumant toutes mes imperfections, comme le feu qui
transforme toute chose en lui-même...

Je vous remercie ô mon
Dieu ! de toutes les grâces que vous m'avez accordées, en particulier
de m'avoir fait passer par le creuset de la souffrance. C'est avec joie
que je vous contemplerai au dernier jour portant le sceptre de la
Croix; puisque vous avez daigné me donner en partage cette Croix si
précieuse, j'espère au Ciel vous ressembler et voir briller sur mon
corps glorifié les sacrés stigmates de votre Passion...

Après l'exil de la terre, j'espère aller jouir de vous dans la Patrie, mais
je ne veux pas amasser de mérites pour le Ciel, je veux travailler pour
votre seul Amour, dans l'unique but de vous faire plaisir, de consoler
votre Coeur Sacré et de sauver des âmes qui vous aimeront éternellement.

Au soir de cette vie, je paraîtrai devant vous les mains vides, car je ne
vous demande pas, Seigneur, de compter mes oeuvres. Toutes nos justices
ont des taches à vos yeux. Je veux donc me revêtir de votre propre
Justice, et recevoir de votre Amour la possession éternelle de
Vous-même. Je ne veux point d'autre Trône et d'autre Couronne que Vous,
ô mon Bien Aimé !...

A vos yeux le temps n'est rien, un seul
jour est comme mille ans, vous pouvez donc en un instant me préparer à paraître devant vous...

Afin de vivre dans un acte de parfait
Amour, je m'offre comme victime d'holocauste à votre Amour
Miséricordieux, vous suppliant de me consumer sans cesse, laissant
déborder en mon âme, les flots de tendresse infinie qui sont renfermés
en vous et qu'ainsi je devienne Martyre de votre Amour, ô mon Dieu !...

Que ce Martyre après m'avoir préparée à paraître devant vous me fasse enfin mourir et que mon âme s'élance sans retard dans l'éternel embrassement de Votre Miséricordieux Amour...

Je veux, ô mon Bien Aimé, à chaque battement de mon coeur vous renouveler cette offrande un nombre infini de fois jusqu'à ce que les ombres s'étant évanouies, je puisse vous redire mon Amour dans un Face à Face Éternel!..

Repost 0
Published by Tonino - dans Prières
commenter cet article
17 octobre 2009 6 17 /10 /octobre /2009 18:26





Au nom du Père, et du Fils, et du Saint-Esprit. Amen.


Psaume 67

1. Que Dieu se lève et que ses ennemis soient dispersés ! Et que fuient devant sa Face ceux qui le haïssent !
2. Comme s'évanouit la fumée, qu'ils disparaissent !
Comme fond la cire en face du feu, ainsi périssent les méchants devant la Face de Dieu !


Psaume 34

1. Juge, Seigneur, ceux qui me nuisent ; * combats ceux qui me combattent !
4. Qu'ils aient honte et soient confus, * ceux qui en veulent à ma vie !
4b. Qu'ils reculent et soient confondus, * ceux qui méditent mon malheur !
5. Qu'ils soient comme la poussière face au vent ! * et que l'Ange du Seigneur les pourchasse !
6. Que leur chemin soit ténèbres et glissade ! * et que l'Ange du Seigneur les poursuive !
7. Car sans raison ils ont caché contre moi leur filet de mort ; * ils ont fait à mon âme des reproches inconsistants.
8. Que la perte les surprenne ; que le filet qu'ils ont caché les prenne ; * et qu'ils tombent dans leur propre piège !
9. Et mon âme exultera dans le Seigneur, * jubilera en son salut.
29. Gloire au Père, et au Fils, * et au Saint-Esprit !
30. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans tous les siècles des siècles ! Amen !


(Note : cette traduction s'écarte le moins possible du texte qui était sous les yeux de Léon XIII, c'est à dire l'ancien psautier) .

Prière à Saint Michel




Très glorieux Prince de l'armée céleste, Saint Michel Archange, défendez-nous dans le combat et la lutte qui est la nôtre contre les Principautés et les Puissances, contre les souverains de ce monde de ténèbres, contre les esprits de malice répandus dans les airs. (Eph. 6, 10-12).
Venez en aide aux hommes, que Dieu a créés incorruptibles, et faits à Son image et ressemblance, et rachetés à si haut prix de la tyrannie du démon (Sg. 2, 23 - I Cor. 6, 20).
Combattez aujourd'hui, avec l'armée des Anges bienheureux, les combats du Seigneur, comme vous avez combattu jadis contre le chef de l'orgueil Lucifer et ses anges rebelles ; et ils n'eurent pas le dessus, et on ne trouva plus leur place dans le ciel.
Mais il fut jeté, ce grand dragon, l'antique serpent, celui qu'on appelle diable et Satan, celui qui égare le monde entier ; et il fut jeté sur la terre, et ses anges furent jetés avec lui (Apoc. 12, 8-9).
Voilà que cet antique ennemi et homicide s'est dressé avec véhémence.
Déguisé en ange de lumière, avec toute la horde des mauvais esprits, il parcourt et envahit la terre profondément, afin d'y effacer le nom de Dieu et de Son Christ, et de voler, tuer et perdre de la mort éternelle les âmes destinées à la couronne de la gloire éternelle.
Le poison de sa malice, comme un fleuve répugnant, le dragon malfaisant le fait couler dans des hommes à l'esprit dépravé et au cœur corrompu ; esprit de mensonge, d'impiété et de blasphème ; et souffle mortel de la luxure et de tous les vices et iniquités. -
L'Église, épouse de l'Agneau immaculé, des ennemis très rusés l'ont saturée d'amertume et abreuvée d'absinthe ; ils ont porté leurs mains impies sur tout ce qu'elle a de plus précieux.
Là où a été établi le Siège du bienheureux Pierre et la Chaire de la Vérité pour la lumière des nations, là ils ont posé le trône de l'abomination de leur impiété ; de sorte qu'en frappant le Pasteur, ils puissent aussi disperser le troupeau.
Soyez donc là, Chef invincible, auprès du peuple de Dieu, contre les assauts des forces spirituelles du mal, et donnez-lui la victoire !
C'est vous que la Sainte Eglise vénère comme son gardien et son patron. Vous qu'elle se fait gloire d'avoir comme défenseur contre les puissances criminelles de la terre et de l'enfer.
C'est à vous que le Seigneur a confié les âmes rachetées pour les introduire dans la céleste félicité.
Conjurez le Dieu de paix d'écraser Satan sous nos pieds, afin qu'il ne puisse plus retenir les hommes dans ses chaînes, et nuire à l'Église. Présentez au Très-Haut nos prières, afin que, bien vite, nous préviennent les miséricordes du Seigneur, et que vous saisissiez le dragon, l'antique serpent, qui est le diable et Satan, et que vous le jetiez enchaîné dans l'abîme, en sorte qu'il ne puisse plus jamais séduire les nations
(Apoc. 20,3).
C'est pourquoi, comptant sur votre mainforte et votre protection, de par l'autorité sacrée de notre sainte Mère l'Eglise, nous entreprenons avec confiance et sûreté, au nom de Jésus-Christ, notre Dieu et Seigneur, de repousser les attaques et les ruses du démon.


V. Voici la Croix du Seigneur, fuyez, Puissances ennemies !
R. Il a vaincu, le Lion de la tribu de Juda, le Rejeton de David !
V. Que votre miséricorde, Seigneur s'exerce sur nous !
R. Dans la mesure de notre espérance en vous.
V. Seigneur, exaucez ma prière !
R. Et que mon cri parvienne jusqu'à vous.
V. Le Seigneur soit avec vous.
R. Et avec votre esprit.


Prions

Dieu et Père de Notre Seigneur Jésus-Christ, nous invoquons votre Saint Nom, et nous lançons un appel suppliant à votre bonté : afin que par l'intercession de Marie Immaculée, Mère de Dieu et toujours Vierge, de Saint Michel Archange, de Saint Joseph, Époux de la même Vierge Sainte, des Saints Apôtres Pierre et Paul et de tous les Saints, vous daigniez nous accorder votre secours contre Satan et tous les autres esprits impurs qui rôdent dans le monde pour nuire au genre humain et perdre les âmes. Par le même Christ Notre Seigneur. Amen !


Exorcisme

Nous t'exorcisons, Esprit immonde, qui que tu sois : Puissance satanique, invasion de l'ennemi infernal, légion, réunion ou secte diabolique, au nom et par la puissance de Notre Seigneur Jésus-Christ . , sois arraché et chassé de l'Église de Dieu, des âmes créées à l'image de Dieu et rachetées par le précieux sang du divin Agneau Rédempteur .
N'ose plus désormais, perfide serpent, tromper le genre humain, persécuter l'Église de Dieu, ni secouer et cribler comme le froment les élus de Dieu .
Il te commande, le Dieu Très-Haut auquel, dans ton fol orgueil, tu prétends encore qu'on t'égale, Lui qui veut que tous les hommes soient sauvés et arrivent à la connaissance de la Vérité (I Tim. 2, 4).

Il te commande, Dieu le Père ; Il te commande, Dieu le Fils ;Il te commande, Dieu le Saint-Esprit .

Elle te commande, la majesté du Christ, Verbe éternel de Dieu fait chair , Lui qui, pour le salut de notre race, perdue par ta jalousie, s'est abaissé et rendu obéissant jusqu'à la mort (Phil. 2, 8 ) ;
Lui qui a bâti son Eglise sur la pierre solide, et proclamé que les portes de l'enfer ne prévaudront jamais contre elle, voulant demeurer lui-même avec elle tous les jours, jusqu'à la consommation des siècles (Mt 28, 20).
Ils te commandent, le Signe de la Croix et la vertu de tous les mystères de la foi chrétienne .
Elle te commande, la Très-Haute Mère de Dieu, la Vierge Marie , elle qui, dès le premier instant de son Immaculée Conception, a écrasé, par son humilité, ta tête folle d'orgueil.
Elle te commande, la foi des saints Apôtres Pierre et Paul, et des autres Apôtres .
Ils te commandent, le sang des martyrs et l'affectueuse intercession de tous les saints et saintes .

Or donc, dragon maudit et toute légion diabolique, nous t'adjurons par le Dieu Vivant, par le Dieu Vrai, par le Dieu Saint, par ce Dieu qui a tant aimé le monde, qu'il lui a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse pas, mais ait la Vie éternelle (Jn 3, 16) :
cesse de tromper les créatures humaines et de leur verser le poison de la damnation éternelle ; cesse de nuire à l'Église et de mettre des entraves à sa liberté.
Va-t-en, Satan, inventeur et maître de toute tromperie, ennemi du salut des hommes !
Cède la place au Christ, en qui tu n'as rien trouvé de tes œuvres.
Cède la place à l'Église, une, sainte, catholique et apostolique, que le Christ lui-même a acquise au prix de son Sang. Humilie-toi sous la puissante main de Dieu.
Tremble et fuis, à l'invocation faite par nous du saint et terrible Nom de Jésus, qui fait trembler les enfers ; à qui les Vertus des Cieux, les Puissances et les dominations sont soumises ; que les Chérubins et les Séraphins louent dans un concert inlassable, disant : Saint, Saint, Saint est le Seigneur, le Dieu des A rmées.

V. Seigneur, exaucez ma prière.
R. Et que mon cri parvienne jusqu'à Vous.
V. Le Seigneur soit avec vous.
R. Et avec votre esprit.

Prions

Dieu du Ciel, Dieu de la terre, Dieu des Anges, Dieu des Archanges, Dieu des Patriarches, Dieu des Prophètes, Dieu des Apôtres, Dieu des Martyrs, Dieu des Confesseurs, Dieu des Vierges, Dieu qui avez le pouvoir de donner la vie après la mort, le repos après le travail ; parce qu'il n'y a pas d'autre Dieu que Vous, et qu'il ne peut y en avoir si ce n'est Vous, le Créateur de toutes les choses visibles et invisibles, Vous dont le règne n'aura pas de fin ; avec humilité nous supplions votre glorieuse majesté de daigner nous délivrer puissamment et nous garder sains et saufs de tout pouvoir, piège, mensonge et méchanceté des Esprits infernaux. Par Jésus-Christ Notre Seigneur.

Amen

Des embûches du démon, délivrez-nous, Seigneur !
Accordez à votre Église la sécurité et la liberté pour Vous servir : Nous Vous en supplions, écoutez-nous.
Daignez humilier les ennemis de la Sainte Église : Nous vous en supplions, écoutez-nous.


Et l'on asperge le lieu d'eau bénite.

http://saintmichelarchange.free.fr/exoleon.htm
Repost 0
Published by Tonino - dans Prières
commenter cet article
15 octobre 2009 4 15 /10 /octobre /2009 14:08
Prière pour la conversion des francs-maçons




"Seigneur Jésus-Christ, qui vous plaisez à faire éclater votre toute-puissance principalement en pardonnant aux pécheurs, vous qui avez dit :
"Priez pour ceux qui vous persécutent et vous calomnient", nous implorons la clémence de votre Coeur Sacré pour des âmes créées à l'image de Dieu, qui ont été misérablement trompées par les séductions de la franc-maçonnerie et se précipitent dans la voie de la perte éternelle. 
Ne permettez pas, nous vous en conjurons, que l'Eglise, votre sainte Epouse, soit opprimée, mais apaisé par l'intercession de la Bienheureuse Vierge Marie, votre Mère, et par les prières des justes, daignez vous souvenir de votre miséricorde infinie. 
Oubliez leur perversité, et faites que revenant à Vous, ils consolent l'Eglise par des actes de pénitence et obtiennent la gloire étenelle, auprès de Vous qui vivez et régnez dans les siècles des siècles.
Amen". 

 Le document avec cette prière a bénéficié de l'imprimatur du cardinal Richard, archevêque de Paris, le 2 juillet 1896 et de V. Dupin, vicaire général, le 1er mai 1934. Il mentionne une indulgence de 100 jours offerte par Léon XIII (11 août 1898).

Prière pour l'anéantissement de la Franc-Maçonnerie


"Père Eternel, je vous offre, par le Coeur Immaculé de Marie et par les mains du prêtre qui sacrifie en ce moment, la Très Sainte Victime présente sur nos autels, pour la délivrance des âmes du Purgatoire, afin qu'elles prient pour l'anéantissement de la franc-maçonnerie et la conversion de ses membres.
Que votre règne arrive, ô mon Dieu
."

(Extrait d'un Recueil de prières à l'usage des religieuses du Sacré-Coeur – probablement fin XIXème).



Repost 0
Published by Tonino - dans Prières
commenter cet article