Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Blog Catholique
  • Blog Catholique
  • : Bienvenue a vous sur ce blog dédié la foi Catholique, dans le respect des traditions de l'Eglise et de sa Sainte doctrine
  • Contact

22360192 m
-Mass Location + Centres de Messes : ICI

  -Prières quotidienne du Chrétien:  ICI 

-Lire la Bible: 
Ancien testament ICI
Nouveau testament
: ICI 

-Catéchismes de l'Eglise Catholique: ICI
19 septembre 2009 6 19 /09 /septembre /2009 00:02
Chapitre 4:Les oeuvres de miséricorde.


Quelles sont les bonnes oeuvres dont il nous sera demandé un compte particulier au jour du jugement ?

Les bonnes oeuvres dont il nous sera demandé un compte particulier au jour du jugement sont les oeuvres de miséricorde.


Qu’entend-on par oeuvre de miséricorde ?

L’oeuvre de miséricorde est celle par laquelle on secourt les besoins spirituels ou corporels du prochain.


Quelles sont les oeuvres de miséricorde corporelle ?

Les oeuvres de miséricorde corporelle sont :

l donner à manger à ceux qui ont faim,

2 donner à boire à ceux qui ont soif,

3 vêtir ceux qui sont nus,

4 abriter les étrangers,

5 visiter les infirmes,

6 visiter les prisonniers,

7 ensevelir les morts.


Quelles sont les oeuvres de miséricorde spirituelle ?

Les oeuvres de miséricorde spirituelle sont :

1 conseiller ceux qui en ont besoin,

2 instruire les ignorants,

3 exhorter les pécheurs

4 consoler les affligés

5 pardonner les offenses

6 supporter patiemment les personnes ennuyeuses

7 prier Dieu pour les vivants et pour les morts.
 
 


Chapitre 5:Les péchés et leurs espèces principales.


Combien y a-t-il de sortes de péchés ?

Il y a deux sortes de péchés : le péché originel et le péché actuel.


Qu’est-ce que le péché originel ?

Le péché originel est celui avec lequel nous naissons tous et que nous avons contracté par la désobéissance de notre premier père Adam.


Quels torts nous a causés le péché d’Adam ?

Les torts causés par le péché d’Adam sont :

la privation de la grâce,

la perte du paradis,

l’ignorance,

l’inclination au mal,

la mort

et toutes les autres misères.


Comment est effacé le péché originel ?

Le péché originel est effacé par le saint Baptême.


Qu’est-ce que le péché actuel ?

Le péché actuel est celui que l’homme, arrivé à l’usage de la raison, commet par sa libre volonté.


Combien y a-t-il de sortes de péché actuel ?

Il y a deux sortes de péché actuel : le péché mortel et le péché véniel.


Qu’est-ce que le péché mortel ?

Le péché mortel est une désobéissance à la loi divine par laquelle on manque gravement à ses devoirs envers Dieu, envers le prochain et envers soi-même.


Pourquoi l’appelle-t-on mortel ?

On l’appelle mortel parce qu’il donne la mort à l’âme en lui faisant perdre la grâce sanctifiante qui est la vie de l’âme, comme l’âme est la vie du corps.


Quels torts fait à l’âme le péché mortel ?

Le péché mortel :

1 prive l’âme de la grâce et de l’amitié de Dieu ;

2 lui fait perdre le paradis ;

3 la prive des mérites acquis et la rend incapable d’en acquérir de nouveaux ;

4 la rend esclave du démon ;

5 lui fait mériter l’enfer et aussi les châtiments de cette vie.


Outre la gravité de la matière que faut-il pour constituer un péché mortel ?

Outre la gravité de la matière, pour constituer un péché mortel, il faut la connaissance de commettre le péché.


Qu’est-ce que le péché véniel ?

Le péché véniel est une désobéissance légère à la loi divine par laquelle on ne manque que légèrement à quelque devoir envers Dieu, envers le prochain, et envers soi-même.


Pourquoi l’appelle-t-on véniel ?

Parce qu’il est léger comparé au péché mortel, qu’il ne nous fait pas perdre la grâce divine et parce que Dieu le pardonne facilement.


Il n’y a donc pas à faire grand cas du péché véniel ?

Ce serait une très grande erreur, soit parce que le péché véniel contient toujours une certaine offense de Dieu, soit parce qu’il cause des torts assez graves à l’âme.


Quels torts nous cause le péché véniel ?

Le péché véniel :

1 affaiblit et refroidit en nous la charité ;

2 nous dispose au péché mortel ;

3 nous rend dignes de grandes peines temporelles en ce monde ou en l’autre.
 
 


Chapitre 6:Les vices et les autres péchés trés graves.


Qu’est-ce que le vice ?

Le vice est une mauvaise disposition de l’âme qui la porte à fuir le bien et à faire le mal, et qui est causée par la fréquente répétition d’actes mauvais.


Quelle différence y a-t-il entre un péché et un vice ?

Entre un péché et un vice il y a cette différence que le péché est un acte qui passe, tandis que le vice est la mauvaise habitude qu’on a contractée de tomber en quelque péché.


Quels sont les vices qu’on appelle capitaux ?

Il y a sept vices qu’on appelle capitaux :

1 l’Orgueil ;

2 l’Avarice ;

3 la Luxure ;

4 la Colère ;

5 la Gourmandise ;

6 l’Envie ;

7 la Paresse.


Comment triomphe-t-on des vices capitaux ?

On triomphe des vices capitaux par l’exercice des vertus opposées.

Ainsi on triomphe :

de l’orgueil par l’humilité,

de l’avarice par la libéralité,

de la luxure par la chasteté,

de la colère par la patience,

de la gourmandise par l’abstinence,

de l’envie par l’amour fraternel,

de la paresse par la diligence et l’ardeur dans le service de Dieu.


Pourquoi ces vices sont-ils appelés capitaux ?

Ces vices sont appelés capitaux parce qu’ils sont la source et la cause de beaucoup d’autres vices et péchés.

Combien y a-t-il de péchés contre le Saint-Esprit ?

Il y a six péchés contre le Saint-Esprit :

1 désespérer de son salut ;

2 espérer par présomption se sauver sans mérite ;

3 combattre la vérité connue ;

4 envier les grâces d’autrui ;

5 s’obstiner dans ses péchés ;

6 mourir dans l’impénitence finale.


Pourquoi dit-on que ces péchés sont en particulier contre le Saint-Esprit ?

On dit que ces péchés sont en particulier contre le Saint-Esprit parce qu’ils sont commis par pure malice, ce qui est contraire à la bonté, attribuée au Saint-Esprit.


Quels sont les péchés dont on dit qu’ils crient vengeance devant la face de Dieu ?

Il y a quatre péchés dont on dit qu’ils crient vengeance devant la face de Dieu :

1 l’homicide volontaire ;

2 le péché impur contre l’ordre de la nature ;

3 l’oppression des pauvres ;

4 le refus du salaire aux ouvriers.


Pourquoi dit-on que ces péchés crient vengeance devant la face de Dieu ?

On dit que ces péchés crient vengeance devant la face de Dieu, parce que l’Esprit Saint le dit, et parce que leur iniquité est si grave et si manifeste qu’elle provoque Dieu à les punir des plus sévères châtiments.
 
 


Chapitre 7;Les Fins dernières et les autres moyens principaux pour éviter le péché.


Qu’entendez-vous par Fins dernières ?

Les saints Livres appellent Fins dernières les dernières choses qui arriveront à l’homme.


Combien y a-t-il de Fins dernières pour l’homme ?

Il y a pour l’homme quatre Fins dernières : la Mort, le Jugement, l’Enfer et le Paradis.


Pourquoi dites-vous que ce sont là les dernières choses qui arriveront à l’homme ?

Je dis que ce sont là les dernières choses qui arriveront à l’homme, parce que :

la Mort est la dernière chose qui lui arrivera en ce monde ;

le Jugement de Dieu, le dernier des jugements que nous devons subir ;

l’Enfer, le mal extrême pour les méchants ;

le Paradis, le souverain bien pour les bons.


Quand devons-nous penser aux Fins dernières ?

Il est bon de penser aux Fins dernières chaque jour et particulièrement en faisant sa prière le matin au réveil, le soir avant le repos, et toutes les fois que nous sommes tentés de faire le mal, parce que cette pensée est très efficace pour nous faire éviter le péché.
 
 


Chapitre 8:Les exercices pieux conseillés au chrétien pour chaque jour.


Que doit faire un bon chrétien le matin à son réveil ?

Un bon chrétien, le matin en s’éveillant, doit faire le signe de la Croix et offrir son coeur à Dieu, en disant ces paroles ou autres semblables : " Mon Dieu, je vous donne mon coeur et mon âme ".


A quoi devrait-on penser en se levant et en s’habillant ?

En se levant et en s’habillant on devrait penser que Dieu est présent, que ce jour peut être le dernier de notre vie, et l’on doit se lever et s’habiller avec toute la modestie possible.


Une fois habillé, que doit faire un bon chrétien ?

Une fois habillé, un bon chrétien doit :

se mettre en la présence de Dieu,

s’agenouiller s’il le peut, devant quelque image pieuse en disant avec dévotion :

" Je vous adore, ô mon Dieu, et je vous aime de tout mon coeur ;

je vous remercie de m’avoir créé, fait chrétien, et conservé pendant cette nuit ;

je vous offre toutes mes actions ;

et je vous prie de me préserver pendant ce jour du péché et de me délivrer de tout mal.

Ainsi soit-il ".

Il récite ensuite le Pater noster, l’Ave Maria, le Credo et les actes de Foi, d’Espérance et de Charité,

les accompagnant d’un vif élan du coeur.


Quelles pratiques de piété devrait accomplir chaque jour le chrétien ?

Le chrétien, s’il le peut, devrait chaque jour :

1 assister avec dévotion à la sainte Messe ;

2 faire une visite, si courte soit elle, au très Saint Sacrement ;

3 réciter le Chapelet.


Que faut-il faire avant de travailler ?

Avant de travailler, on doit offrir son travail à Dieu en disant de tout son coeur :

" Seigneur, je vous offre ce travail : donnez-moi votre bénédiction ".


Pour quelle fin doit-on travailler ?

On doit travailler pour la gloire de Dieu et pour faire sa volonté.


Que convient-il de faire avant son repas ?

Avant son repas, il convient de faire, debout, le signe de la Croix et de dire avec dévotion :

" Seigneur Dieu, donnez votre bénédiction à nous et à la nourriture que nous allons prendre pour nous soutenir dans votre service ".

A

près le repas que convient-il de faire ?

Après le repas, il convient de faire le signe de la Croix et de dire :

" Seigneur, je vous remercie de la nourriture que vous m*’avez donnée ; rendez-moi digne de participer au banquet céleste ".


Quand on se trouve en quelque tentation, que faudrait-il faire ?

Si on se trouvait en quelque tentation, il faudrait :

invoquer avec foi le saint Nom de Jésus et de Marie,

ou dire avec ferveur quelque oraison jaculatoire, comme par exemple :

" Faites-moi la grâce, Seigneur, de ne jamais vous offenser ",

ou bien faire le signe de la Croix,

en évitant cependant que, par ces signes extérieurs, les autres s’aperçoivent de nos tentations.


Quand on est certain ou qu’on craint d’avoir commis quelque péché, que doit-on faire ?

Quand on est certain ou qu’on craint d’avoir péché, on doit faire aussitôt un acte de contrition et tâcher de se confesser au plus tôt.


Quand hors de l’Eglise, on entend la sonnerie de l’élévation de l’hostie à la Messe solennelle ou de la bénédiction du très Saint Sacrement, que doit-on faire ?

On doit faire, au moins de coeur, un acte d’adoration, en disant par exemple :

" Loué et remercié soit à tout instant le très saint et divin sacrement ".


Que doit-on faire quand sonne l’Angélus, à l’aube, à midi et le soir ?

Au son de la cloche, un bon chrétien récite l’Angélus Domini avec trois fois Ave Maria.


Le soir, avant d’aller se coucher, que convient-il de faire ?

Avant d’aller se coucher, le soir, il convient :

de se mettre, comme le matin, en la présence de Dieu,

de réciter dévotement les mêmes prières,

de faire un court examen de conscience

et de demander pardon à Dieu des péchés commis dans la journée.


Que ferez-vous avant de vous endormir ?

Avant de m’endormir,

je ferai le signe de la Croix,

je penserai que je puis mourir cette nuit

et je donnerai mon coeur à Dieu en disant :

" Mon Seigneur et mon Dieu, je vous donne mon coeur ;

Très Sainte Trinité, faites-moi la grâce de bien vivre et de bien mourir ;

Jésus, Marie, Joseph, je vous recommande mon âme ".


En dehors des prières du matin et du soir, de quelle autre manière peut-on recourir à Dieu au cours de la journée ?

Au cours de la journée, on peut prier Dieu fréquemment par d’autres courtes prières qu’on appelle oraisons jaculatoires.


Dites quelques oraisons jaculatoires ?

Seigneur, secourez-moi !

Seigneur, que votre volonté soit faite !

Mon Jésus, je veux être tout à vous !

Mon Jésus, miséricorde !

Doux Coeur de mon Jésus, faites que je vous aime toujours de plus en plus !


Est-il utile de dire pendant la journée beaucoup d’oraisons jaculatoires ?

Il est très utile de dire pendant la journée beaucoup d’oraisons jaculatoires, et on peut en dire même simplement de coeur, sans proférer de paroles, en marchant, en travaillant, etc... .


En dehors des oraisons jaculatoires à quoi devrait encore s’exercer souvent le chrétien ?

En dehors des oraisons jaculatoires le chrétien devrait s’exercer à la mortification chrétienne.


Qu’est-ce que se mortifier ?

Se mortifier, c’est sacrifier pour l’amour de Dieu, ce qui plaît et accepter ce qui déplaît au sens ou à l’amour-propre.


Quand le Très Saint Sacrement est porté à un malade, que faut-il faire ?

Quand le Très Saint Sacrement est porté à un malade, il faut :

tâcher, si on le peut, de l’accompagner avec modestie et recueillement ;

et, si on ne le peut pas, faire un acte d’adoration en quelque lieu qu’on se trouve et dire :

" Consolez, Seigneur, ce malade et donnez-lui la grâce de se conformer à votre très sainte volonté et de faire son salut ".


En entendant sonner l’agonie d’un moribond, que ferez-vous ?

En entendant sonner l’agonie d’un moribond, je me rendrai si je le puis, à l’église afin de prier pour lui ; et si je ne le puis pas, je recommanderai son âme au Seigneur, en pensant qu’avant longtemps je me trouverai moi-même dans cet état.


Que ferez-vous quand vous entendrez sonner la mort de quelqu’un ?

Quand j’entendrai sonner la mort de quelqu’un, je tâcherai de dire un De profundis ou un Requiem pour l’âme de ce défunt, et je me renouvellerai dans la pensée de la mort. X saint pie X

Partager cet article

Repost 0

commentaires